Pages Navigation Menu

de l'enseignement Général, Technologique, au Supérieur...

Description générale

CLASSES PREPARATOIRES LITTERAIRES A/L

LETTRES SUPERIEURES – PREMIERE SUPERIEURE

« HYPOKHÂGNE – KHÂGNE »

 

Ces classes sont destinées, au moyen de la préparation au concours d’entrée aux Ecoles Normales Supérieures (ENS), à dispenser une formation littéraire généraliste performante, qui permet aux étudiants de poursuivre dans d’autres établissements des études plus spécialisées et ce dans des cursus variés, avec de meilleures opportunités de réussite.

Au début de l’Enseignement Supérieur, elles ouvrent une voie unique permettant de développer une culture générale très approfondie, des méthodes de travail efficaces, un sens aiguisé de la précision et une persévérance nécessaire. Autant d’atouts dont le résultat se verra bien en dehors des études. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir des anciens khâgneux sur différents métiers de la littérature.

Cette formation prépare les étudiants à affronter le monde d’aujourd’hui et de demain grâce notamment à une meilleure connaissance de la culture occidentale. L’accès de nos étudiants aux grandes écoles de commerce (HEC, ESSEC etc..) montre qu’une formation littéraire traditionnelle et solide est toujours d’actualité.

La filière A/L, entièrement littéraire, n’est pas la même chose que la filière B/L, créée plus récemment, il s’agit d’un enseignement littéraire avec une forte dominante de sciences sociales et de mathématiques.

La CPGE A/L est avant tout une formation généraliste. Il s’agit d’éviter toute spécialisation prématurée. Cela permet d’acquérir une connaissance générale. Il faut noter que la multiplicité des matières et options est un plus mais nécessite un même niveau d’engagement de la part des étudiants pour chacune de ces matières.

 

Quelques précisions sur le choix des enseignements

L’enseignement de spécialité se choisit en début de deuxième année (khâgne), mais il peut être déterminé par les enseignements complémentaires suivis en Hypokhâgne. Le choix de l’enseignement de spécialité nécessite une réflexion, les étudiants s’engageant au moins pour une année. Les enseignements complémentaires d’Hypokhâgne demandent le même sérieux que les autres cours.

Pour la spécialité Lettres classiques, il est obligatoire d’étudier le Latin et le Grec dès l’Hypokhâgne et, si besoin, vous pouvez débuter l’apprentissage d’une des deux langues en Hypokhâgne

Pour les spécialités histoire-géographie et cinéma, il faut avoir suivi cet enseignement complémentaire (géographie ou cinéma) en Hypokhâgne

Pour les spécialités Philosophie, Lettres modernes et Anglais, il n’y a pas d’obligation particulière en Hypokhâgne.

 

Concours préparés, parcours

Les concours d’entrée aux ENS comportent des épreuves écrites et orales dans toutes les matières que l’élève étudie en Khâgne. Il s’agit de concours nationaux très sélectifs, le nombre de postes étant très limité. Cependant, les khâgneux passent aussi les concours des grandes écoles de commerce et de management (mêmes épreuves et mêmes programmes qu’à l’ENS) ou les écoles militaires (ESM Saint Cyr, Ecole de l’Air) grâce à la BEL (Banque d’Epreuves Littéraires). Il est également possible d’intégrer l’IEP de Paris ou les IEP de province ou les écoles d’interprétariat et de traduction, de journalisme, du cinéma etc…

Les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études à l’Université (en L3 ou en Master) possèdent les prérequis pour y réussir sans problèmes et ont acquis des méthodes de travail bien plus efficaces que les autres étudiants.

Les Khâgneux ont la possibilité de s’orienter vers des filières spécialisées et sélectives grâce à l’enseignement de qualité des CPGE et à la préparation aux concours.

 

Les Écoles Normales Supérieures

Les ENS sont des établissements publics d’enseignement supérieur, Leurs étudiants sont recrutés sur concours. Les étudiants admis ont un statut de fonctionnaire-stagiaire pendant quatre années et sont donc rémunérés. Les ENS dispensent un enseignement d’excellence. De fait, ces étudiants sont appréciés en France comme à l’étranger. Les normaliens bénéficient de très bonnes conditions d’études. Selon leur projet professionnel, les étudiants se destinent à des carrières dans l’enseignement supérieur, la recherche, l’édition, la haute administration, et tous les métiers de la culture. Il est également possible d’être recruté sur dossier ou en auditeur libre pour les études en Master ou pour la préparation à l’agrégation. Ce sont souvent dans ces cas des anciens élèves de CPGE.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *