Menu de navigation

de l'enseignement Général, Technologique, au Supérieur...

La Tranchée

Un symbole fort de la Première Guerre mondiale

Le mémorial propose aux visiteurs une marche qui conduit à une tranchée. Elle est le symbole de la Première Guerre mondiale, par son utilisation sur tous les fronts européens. Elle modifie considérablement le cours de la guerre qui devient une guerre d’usure, particulièrement meurtrière et inutile.

Un support de la mémoire et de l’histoire

Réalisée hors-sol, la tranchée s ’impose comme un monument puissant adouci par ses versants verdoyants qui filent vers le sol. Ainsi nos soldats ont dû affronter l’enfermement, la puanteur, les rats, la mort dans la tranchée pour trouver la paix durablement.

Le mémorial s’intègre sur le site du lycée et dans l’environnement réunionnais. Son emplacement sur l’arboretum a conduit à donner au végétal une place essentielle. La tranchée se trouve au centre d’une allée bordée de vétiver rouge et vert dans laquelle on s’engouffre en suivant une légère pente. La couleur rouge est une référence à la Réunion : rouge des scories, rouge du sol des cases créoles, rouge des flamboyants. Elle souligne l’identité réunionnaise des soldats.

Une étape dans un parcours sensible

C’est bien le déplacement dans l’espace monumental qui lui donne sa réalité. Le mémorial est un parcours : le visiteur s’achemine vers la tranchée, la traverse pour en sortir transformé. Dans la tranchée, il se pose un instant. Sur des panneaux ont été portés le nom de 97 anciens soldats accompagnés de citations rédigées par les élèves en guise d’hommage. C’est un temps de ressentis et d’émotions plus intenses, d’images, de questionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *